Alchimie - Beth Fantaskey

Publié le par Czar

http://www.livraddict.com/biblio/couverture/couv59032646.jpg

 

>***/5

 

Résumé:

Depuis l’entrée de Tristan Hyde dans le même collège que Jill Jekel en Pennsylvanie, leurs noms de famille font l’objet de toutes les plaisanteries. En effet, ils rappellent vaguement quelqu’un… Et tous deux ont de bonnes raisons de ne pas rire de ces moqueries. 
Le père de Jill a toujours cru que sa famille était liée au Dr Henry Jekyll, ce scientifique qui a créé son alter ego maléfique. D’ailleurs, il affirme que la boîte fermée à double tour dans son bureau contient le détail de cette expérience diabolique. Quant à Tristan, ses liens avec l’histoire de Mr. Hyde sont encore plus proches, et plus dévastateurs. 
Jill sait qu’elle ne doit pas ouvrir cette boîte. Mais quand son père est assassiné, et qu’elle découvre que le compte en banque qui devait payer ses études a été vidé, elle n’hésite plus. Si elle parvient à recréer l’élixir du Dr Jekyll, elle obtiendra sans doute la bourse qui lui permettra d’entrer dans un des meilleurs programmes de chimie des États-Unis. 
Tristan accepte de l’aider, espérant sauver sa raison et peut-être même sa vie. Si l’on en croit la légende familiale, il est le descendant direct du monstre, ce qui le condamne à perpétrer la violence et le chaos autour de lui. 
Pourront-ils échapper à leur destin et éviter que l’amour qui les étreint peu à peu ne conduise à leur propre destruction ?

 

Mon avis : 

Après la lecture de Comment se débarrasser d'un vampire amoureux, qui m'avait assez plu, je me suis dis pourquoi pas. 

Certes, Beth Fantaskey est un auteur de litterature jeunesse, mais parfois certains livres de litté jeunesse en valent vraiment la peine. D'autre part, revisiter l'histoire de Jekyll et Hyde était à la base une bonne idée!

Pourquoi à la base?

Parce que le fond de l'histoire est bon. Parce que le livre m'a plu dans son ensemble. Mais ça s'arrête bien là malheureusement. 

Lorsque j'ai tourné la dernière page du roman, le bilan s'est très vite dessiné dans ma tête : 7 personnages en tout et pour tout. C'est peu, surtout quand on compte qu'ils ne sont pas beaucoup travaillés. Ils manquent de profondeur, je trouve. 

Autre goût d'inachevé, le décor, quasi inexistant, du lycée, de la maison de Jill, de celle de Tristan. Basta. C'est peu, trop peu à mon goût. Je ne suis une grande fan des descriptions sans fin, mais là c'est tout de même un autre extrême.

Les chapitres sont nombreux et souvent très courts. Alors d'accord l'auteur cherche à faire à chaque fois un peu de suspense, mais deux pages de chapitre écrit relativement gros sont-elles nécessaires? Cela me donnait parfois l'impression d'une lecture est un peu saccadée, parfois désagréable.

Outre tout cela, le langage n'est pas des plus travaillé non plus, et les tournures souvent peu naturelles : lorsque Tristan et Jill parlent à Mr Messerschmidt, leur professeur de chimie, leur langage châtié peut soi faire sourire, soi agacer... Je ne saurais trancher.

C'est donc un peu déçue que j'ai refermé ce livre, contente d'avoir lue une histoire en rapport avec l'histoire de Jekyll et Hyde, mais sans que l'histoire, les personnages et les décors ne soient vraiment développés comme on l'aurait souhaité. 

Une lecture simple et agréable, mais peut être que l'auteur devrait faire attention à ses lecteurs : ce n'est pas parce qu'on lit de la littérature jeunesse que l'on sait se contenter d'une performance littéraire basique.

 


Publié dans Fantastique

Commenter cet article