L'empire des anges - Bernard Werber

Publié le par czarslibrary.over-blog.com

http://ecx.images-amazon.com/images/I/41Z6QA4EAFL._SS500_.jpg

 

 

>>**

Première tentative Werberienne, et non, pas de décollage vers le paradis du lecteur. Dommage, vous êtes recallé.

Sans avoir lu les Thanatonautes, je ne me suis pas sentie perdue, le concept est bien menée, le livre, très structuré ne laisse place à aucune glissade vers le pays obscure de l'incompréhension. Cepndant, je dois dire que je me suis lassée de cette structure. Les vies que l'on suit à la première personne, sont très intéressantes, et évitent les clichés (même s'ils sont vraiment clichés en tant que personnages - au nombre de 3), quelque chose de plus personnel qu'un rapport de stage d'ange. Les occupations de l'ange en lui même, Michael Pinson, ne m'ont pas transcendée, plutôt déçue par une pseudo philosophie que l'auteur sans aucun doute doit travailler (trainer?) dans tous ses ouvrages. Enfin, les traces de l'encyclopédie du savoir relatif et absolu sont parfois intéressantes, et souvent ennuyeuses...Beaucoup d' absurdités m'ont totalement stoppée net dans la lecture (serait-ce les signes ponctuels d'un auteur fumeur de bonheur parfois on se le demande!!!) entre Marylin Monroe et Mère thérésa, et je suis plus quelle autre...drôlerie pas amusante du tout, (une lubie de vieux?, bref)...

Je m'égare, je vais finir en plus court : le livre m'a intéressée, facile à lire même sans les autres ouvrages, mais la structure est lassante, et la fin, nous laisse sur notre faim.

Publié dans contemporain

Commenter cet article